S.Duran veut marquer l’histoire de l’ePrix de Mexico.

Salvador Duran a salué l’arrivé de la Formule E au Mexique pour le premier ePrix de Mexico.

Le pilote du Team Aguri, Salvador Duran, sponsorisé par le pétrolier GULF, participera au premier ePrix de Mexico de l’histoire de la Formule E. Environ 35.000 spectateurs sur 40.000 possible sont attendus sur le circuit mexicain.

Gulf nouveau sponsor du Team Aguri !

Lors de la traditionnelle conférence de presse officielle d’avant course, Salvador Duran a déclaré être heureux de pouvoir faire un grand événement en ville, sans pour autant la polluer.

« Je pense que la ville de Mexico est l’une des villes les plus polluées au monde. La Formule E montre que nous pouvons avoir de grands événements sportifs sans contaminer la ville et je pense que ceci est quelque chose qui va changer cette ville. Nous faisons l’histoire et c’est ce que cette série doit faire, changer l’histoire. ».

Concernant ses chances en course, le mexicain a repris la compétition seulement lors du dernier ePrix avec le Team AGuri. Pour lui, l’équipe progresse énormément par rapport à la première saison, mais le fait de rouler avec le groupe motopropulseur de la saison précédente limite le développement de la voiture…

«Antonio a été très rapide dans la première partie de la course à Buenos Aires et sa consommation de vitesse et d’énergie étaient tous les deux très bons. Nous avons continué à travailler depuis pour améliorer notre consommation d’énergie et nous avons trouvé beaucoup de choses. Je pense que ce fut la bonne décision pour nous de rester avec le groupe motopropulseur de l’an dernier, même si cela limite un peu notre développement. ».

A l’heure actuelle, Salvador Duran pointe à la dernière place du championnat, tandis que son équipier, le pilote soutenu par Red Bull, Antonio Félix Da Costa, est en 10ème position, avec un total de 16 points. Team Aguri devance NEXTEV TCR avec seulement six petit points…

A propos Auteur invité (375 articles)
L'article est rédigé par un auteur ponctuel, ou un ancien membre de la rédaction. Il n'y a donc pas de renseignement biographique à afficher
Contact : Facebook