Jean Todt : «Pour moi, la FE c’est dans les villes.».

Le président de la FIA, Jean Todt, a déclaré au site MotorSport.com que si la manche de Mexico a utilisé un circuit « permanent », elle serait dans les années à venir la seule exception du calendrier, le reste doit impérativement se dérouler en ville, entre les murs.

Jean Todt qui était en déplacement pour l’ePrix de Mexico, cinquième manche du championnat du monde de Formule E sur le circuit de l’Autodromo Hermanos Rodriguez, a expliqué que le circuit Mexicain, qui a aussi accueilli la Formule Un la saison dernière, était un lieu idéal pour apporter la Formule E, compétition 100% électrique de la FIA sur un circuit permanent.

ePrix de Mexico: Flash Back avec FranceFE Mag’

Malgré cette exception, le Français continue à déclarer que l’avenir de la Formule E se déroulera impérativement en ville, sur des circuits urbains, et que Mexico serait la seule piste au calendrier qui pourrait échapper à cette règle.

Il faut que la Formule E marque les esprits des gens. Il faut que, si la Formule E arrive dans une ville, ce soit pour changer la mentalité et la perception des gens par rapport aux véhicules électriques, et c’est là tout l’objectif de la FIA et de Jean Todt concernant cette série 100% électrique.

« Pour moi, la Formule E c’est dans les villes, mais nous verrons ce qui se passera à l’avenir. La Formule E, ce sont des circuits dans les rues. Le tracé Hermanos Rodriguez est dans une ville et c’est la base. Je crois que les voitures électriques sont faites pour les grandes villes, car c’est la meilleure solution de mobilité et cela offre plus de possibilités de transport. Je crois que nous en voyons maintenant les résultats. Nous allons à Paris, à Buenos Aires, dans les plus belles villes du monde. La course sera unique à Paris, avec l’Hôtel des Invalides et la Tour Eiffel. Ce sera incroyable. ».

Pour revenir à l’ePrix de Mexico, Jean Todt est venu sur l’évènement pour plusieurs raison et l’une des principales fût de signer un accord avec les autorités locales de Mexico City, représentées par Miguel Anger Mancera, afin de réduire le nombre de victimes des accidents de la route dans la ville et le pays. Le Mexique est en effet l’un des pays où la route fait le plus de victime et Mexico City l’une des villes les plus polluées. Voilà pourquoi, en quelque sorte, la Formule E et Jean Todt ont déposé leurs bagages ce week-end sur le territoire mexicain.

« Nous cherchons à réduire le nombre de décès et de blessés à Mexico City, au Mexique et à travers le monde. C’est une initiative très importante, qui démontre notre intérêt et celui des gouvernements pour la sécurité routière. C’est une étape importante du projet. C’est formidable d’avoir la Formule E à Mexico City et nous sommes excités par ça, également parce que nous avons signé un accord avec Mancera, appelé « zéro vision », pour soutenir la réduction du nombre d’accidents. ».

A propos Auteur invité (363 articles)
L'article est rédigé par un auteur ponctuel, ou un ancien membre de la rédaction. Il n'y a donc pas de renseignement biographique à afficher
Contact : Facebook